WINGS OF THE OCEAN

L'équivalent d'un camion poubelle de déchets plastiques se déverse chaque minute dans les océans.

L'association est partie d’un constat, Nous sommes face à une crise mondiale :

  • Des milliers de tonnes de plastiques sont déversées dans les océans
  • Chaque année 300 millions de tonnes de plastique par an* sont produits dans le monde
  • 8 à 12 millions de tonnes finissent dans les océans.
  • En 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans

Alors deux amis ont décidé d'agir

L’association Wings of the Ocean a été créée en 2018 par deux amis, Julien Wosnitza et Sébastien Fau, deux anciens membres de l’association Sea Shepherd. Tout a commencé par le navire mascotte de l’association : Le Kraken. Ils ont acquis ce navire pour réaliser des actions de dépollution tout en réduisant leur impact.

Quelle est la mission de Wings of the Ocean ?

DEPOLLUTION

La dépollution des océans est réalisée par différents moyens

  • - Ramassage manuel des plages par des bénévoles
  • - Collecte sous-marine en plongée
  • - Pêche à l'aimant
  • -etc...

SENSIBILISATION

Avant d'agir il faut comprendre le sens et l'impact de ses actions

  • - Sensibiliser le public et les entreprises aux impacts de l'Homme sur les océans par différents axes: conférence dans les écoles, réseaux sociaux, plateaux télé
  • -Organisation d'atelier Zéro-déchets, consommation responsable ou encore le Do-It-Yourself (#maker)

Alaskan Maker s’engage à verser 1% de son chiffre d'affaires à l’association Wings of the Ocean, dans le cadre de son engagement auprès d’1% pour la planète. Un baroudeur aime la nature, il s'épanouit grâce à elle ! Que ferait-il sans ces beaux paysages à découvrir ? Certes, nous nous inspirons de l’Alaska et de ses monts vertigineux mais nous sommes avant tout des baroudeurs nés et nous souhaitons protéger tous types de paysages. Il est donc pour nous logique de s’engager auprès d’une association qui souhaite préserver cette nature sauvage menacée par l’action et l’inaction de l’Homme.

Pourquoi Alaskan Maker s'engage auprès de Wings of the Ocean ?

Alaskan Maker X Wings of Ocean

Grâce à ce don Alaskan Maker va permettre:

  • 6 dépollutions dans le Bassin d’Arcachon
  • 1 tonne de déchets collectés
  • Soit 20 000 m² de terrain nettoyés
  • 60% des déchets collectés sont revalorisés à travers des filières de recyclage.

De mai 2022 à octobre 2022 l’association va opérer des dizaines de dépollutions et sensibilisation à l’impact de l’Homme sur les océans.

Le Bassin d’Arcachon, c’est une joyeuse coloc' entre l’humain et un précieux écosystème naturel qu’il faut préserver.

  • 435km² d'espaces marins
  • 13 espèces de mammifères marins
  • 50 000 oiseaux qui hibernent ou se reproduisent dans cette zone protégée
  • 4110 ha d'herbiers abritant une riche diversité en terme de faune et de flore
  • 119 415 habitants riverains
  • 300 exploitations ostréicoles
  • 80 navires de pêche professionnelle à l'intérieur du bassin

Ils agissent partout dans le monde

Le Kraken

30 personnes naviguent sur cet ancien chalutier de pêche pour réaliser des dépollutions mais aussi de la sensibilisation auprès des locaux. En 2021 le voilier a fait escale dans différentes îles de l’océan Atlantique : de Madère aux îles désertes et îles Selvagens, et des Canaries aux Açores.

L'etang de Berre

Pendant 7 mois, 89 personnes se sont portées bénévoles pour mener 140 actions de dépollution et de sensibilisation sur l’année 2021. Ils ont pu collecter au total 15 781 kg de déchets. Tout cela pour 1 objectif : se mobiliser sur une zone précise afin d’étudier les problématiques dues aux déchets sauvages.

Le bassin d'Arcachon

La mission sur le bassin d’Arcachon est calquée sur le modèle de celle de l’étang de Berre. Durant 6 mois, de mai à octobre 2022, une mission de dépollution sera menée dans le bassin. Cette action permettra une expertise du terrain, des dépollutions récurrentes dans le bassin, la collecte de data scientifique et la collaboration avec des acteurs locaux.

Mission Sud

Après 3 ans de dépollution sur les littoraux de la côte méditerranéenne, c’est maintenant 1 dépollution tous les deux jours qui a lieu autour de la méditerranée grâce à l’action de l'association en collaboration avec des entreprises et de municipalités locales ainsi que des centaines de bénévoles.

Le Scylla

Une mission itinérante sur un nouveau voilier : le Scylla. Il emmènera 16 bénévoles à son bord pour des actions de dépollution dans les îles et côtes de l’Atlantique.

L'étang de Thau

L’étang de Thau est très pollué notamment par le plastique que l’on retrouve sur les plages et les berges. Une action de dépollution massive va être organisée pendant 7 mois.